Joindre Handi-Assur
  • 02 40 73 79 99
  • 2, rue Voltaire - BP 70507 44005 Nantes

Qu’est-ce que la CONVENTION AERAS ?

S’Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé. Voici ce que signifie le terme AERAS.

Convention AERAS logo

Cette convention, signée par les compagnies , des associations de personnes malades, le gouvernement et des banques , prévoit que le maximum possible soit fait pour assurer au mieux un emprunteur présentant ou ayant présenté un problème de santé (risque aggravé de santé). A défaut de pouvoir se faire assurer, il doit alors se voir  proposer  l’étude de solutions alternatives à l’assurance.

Vous pouvez consulter ci-dessous le PDF de la Convention AERAS.

Convention AERAS

Pour plus d’informations, consultez le site de la convention.

Qui peut bénéficier de la CONVENTION AERAS ?

Une assurance emprunteur pour vous protéger, vous-même et vos héritiers

Lorsque vous souhaitez emprunter, qu’il s’agisse d’un crédit à la consommation, d’un crédit immobilier ou professionnel, vous aurez souvent à souscrire une assurance emprunteur pour vous protéger (vous-même et vos héritiers) ainsi que la banque contre les risques de décès et d’invalidité.

Les engagements pris dans cette convention vous concernent si vous présentez pour l’assurance un risque aggravé de santé. Cela signifie que votre état de santé ou votre handicap ne vous permet pas d’obtenir une couverture d’assurance aux conditions standards, quelle qu’en soit la raison.

Les avantages de la Convention AERAS

Un dossier refusé au premier niveau d’un contrat d’assurance emprunteur commun à tous (contrat groupe) peut désormais être étudié à un second niveau dans le but de recevoir une réponse individualisée. Si aucune solution n’est possible à ce deuxième niveau, un troisième et ultime niveau est alors abordable. (voir texte de la convention) .

Compte tenu des avancées médicales, le champ des possibles a été élargi. En effet, est venu récemment enrichir la convention un spectre de maladies donnant dans certains circonstances la possibilité de ne plus avoir à les déclarer (voir grille de références), sous le vocable dit du « droit à l’oubli ».

Faire jouer la concurrence est devenu possible et inopposable si on trouve mieux à l’extérieur que ce qu’a répondu la compagnie liée à la banque. Et c’est tant mieux car les compagnies ont pour certaines des acceptations plus ou moins favorables selon les soucis de santé présentés. Un emprunteur peut donc solliciter des compagnies autres que celle de sa banque si les conditions d’acceptation de celle-ci s’avèrent insatisfaisantes.

 

Pour toutes précisions sur les dispositifs prévus par la nouvelle convention AERAS et étudier ensemble les meilleures garanties pour votre assurance de prêt : nous sommes à votre écoute.

Vous pouvez nous contacter via notre formulaire de contact.

Contactez-nous